PÔLE JEAN MOULIN

Chers Amis du Pôle Jean Moulin-réseau MRN, A toutes et tous nos voeux les plus chaleureux pour 2021. L'année qui s'achève fut rude et éprouvante. Une pensée fraternelle pour tous nos amis disparus. Ils resteront chers à notre coeur. Je vous embrasse, Anne FRIANT MENDRES



LA MAISON D'IZIEU
Chemin de la Résistance et des Maquis
Mis en ligne sur le site le 3 AVRIL 2021


SOUTENIR L'ASSOCIATION


Le projet de la Maison d’Izieu, mémorial des enfants juifs exterminés est porté par l’association loi 1901 du même nom fondée en 1988.
Adhérer à l’association permet de :

  • Soutenir les activités de l’association
  • Participer à la vie de l’association
  • Rejoindre, rencontrer et fédérer les membres actifs autour d’un projet commun
  • Faire vivre la mémoire des enfants et adultes de la colonie d’Izieu,
  • Soutenir et / ou participer à l’enseignement, à la recherche académique et scientifique, à la formation continue, à l’information et à l’éducation de tous les publics et plus particulièrement des jeunes, sur les crimes contre l’humanité
  • Réfléchir aux valeurs humaines fondamentales et au crime contre l’humanité
  • Agir pour la défense de la dignité, des droits et de la justice et lutter contre toutes les formes de l’intolérance, de la xénophobie, de l’antisémitisme et du racisme.



L’adhésion vaut acceptation des statuts en vigueur. Elle permet à chaque adhérent de bénéficier d’un tarif réduit pour toutes les activités proposées par la Maison d’Izieu.
L’assemblée générale annuelle a lieu généralement le dernier dimanche d’avril à l’issue de la cérémonie commémorative de la Journée de la déportation à Brégnier-Cordon et à Izieu.
Le montant annuel de la cotisation s’élève à 25 euros.
La Maison d’Izieu a choisi la plateforme en ligne Hello Asso pour vous permettre d’adhérer, cotiser et/ou faire un don en ligne de manière sécurisé. Une contribution au fonctionnement d’Hello Asso est donc possible et facultative.
Pour adhérer, vous pouvez utiliser le formulaire en version imprimable ou la plateforme en ligne.
TÉLÉCHARGER LE FORMULAIRE AU FORMAT PDF

Stacks Image 26259

Noms des 44 enfants et 7 éducateurs raflés le 6 avril 1944


Sami Adelsheimer,
5 ans, né en Allemagne, déporté par le convoi 71

Maurice Gerenstein,
13 ans, né en France, déporté par le convoi 71

Gilles Sadowski,
8 ans, né en France, déporté par le convoi 71

Hans Ament,
10 ans, né en Autriche, déporté par le convoi 75

Henri-Chaïm Goldberg,
13 ans, né en France, déporté par le convoi 71

Martha Spiegel,
10 ans, née en Autriche, déportée par le convoi 71

Nina Aronowicz,
11 ans, née en Belgique, déportée par le convoi 71

Joseph Goldberg,
12 ans, né en France, déporté par le convoi 71

Senta Spiegel,
9 ans, née en Autriche, déportée par le convoi 71

Max-Marcel Balsam,
12 ans, né en France, déporté par le convoi 71

Claudine Halaunbrenner,
5 ans, née en France, déportée par le convoi 76

Sigmund Springer,
8 ans, né en Autriche, déporté par le convoi 71

Jean-Paul Balsam,
10 ans, né en France, déporté par le convoi 71

Esther Benassayag,
12 ans, née en Algérie, déportée par le convoi 71

Elie Benassayag,
10 ans, né en Algérie, déporté par le convoi 71

Jacob Benassayag,
8 ans, né en Algérie, déporté par le convoi 71

Jacques Benguigui,
12 ans, né en Algérie, déporté par le convoi 71

Jean-Claude Benguigui,
5 ans, né en Algérie, déporté par le convoi 71

Richard Benguigui,
7 ans, né en Algérie, déporté par le convoi 71

Barouk-Raoul Bentitou,
12 ans, né en Algérie, déporté par le convoi 71

Majer Bulka,
13 ans, né en Pologne, déporté par le convoi 71

Albert Bulka,
4 ans, né en Belgique, déporté par le convoi 71

Lucienne Friedler,
5 ans, née en Belgique, déportée par le convoi 76

Egon Gamiel,
9 ans, né en Allemagne, déporté par le convoi 71

Liliane Gerenstein,
11 ans, née en France, déportée par le convoi 71

Mina Halaunbrenner,
8 ans, née en France, déportée par le convoi 76

Georgy Halpern,
8 ans, né en Autriche, déporté par le convoi 71

Arnold Hirsch,
17 ans, né en Allemagne, déporté par le convoi 73

Isidore Kargeman,
10 ans, né en France, déporté par le convoi 71

Liane Krochmal,
6 ans, née en Autriche, déportée par le convoi 71

Renate Krochmal,
8 ans, née en Autriche, déportée par le convoi 71

Max Leiner,
8 ans, né en Allemagne, déporté par le convoi 71

Claude Levan-Reifman,
10 ans, né en France, déporté par le convoi 71

Fritz Loebmann,
15 ans, né en Allemagne, déporté par le convoi 71

Alice-Jacqueline Luzgart,
10 ans, née en France, déportée par le convoi 75

Marcel Mermelstein,
7 ans, né en Belgique, déporté par le convoi 74

Paula Mermelstein,
10 ans, née en Belgique, déportée par le convoi 74

Theodor Reis,
16 ans, né en Allemagne, déporté par le convoi 73

Sarah Szulklaper,
11 ans, née en France, déportée par le convoi 71

Herman Tetelbaum,
10 ans, né en Belgique, déporté par le convoi 71

Max Tetelbaum,
12 ans, né en Belgique, déporté par le convoi 71

Charles Weltner,
9 ans, né en France, déporté par le convoi 75

Otto Wertheimer,
12 ans, né en Allemagne, déporté par le convoi 71

Emile Zuckerberg,
5 ans, né en Belgique, déporté par le convoi 71

Lucie Feiger,
49 ans, née en France, déportée par le convoi 72

Mina Friedler,
32 ans, née en Pologne, déportée par le convoi 76

Sarah Levan-Reifman,
36 ans, née en Roumanie, déportée par le convoi 71

Eva Reifman,
61 ans, née en Roumanie, déportée par le convoi 71

Moïse Reifman,
62 ans, né en Roumanie, déporté par le convoi 71

Miron Zlatin,
39 ans, né en Russie, déporté par le convoi 73

Léa (Laja) Feldblum,
25 ans, née en Pologne, déportée par le convoi 71, seule survivante
Stacks Image 26396
Crédits photo : Maison d'Izieu, mémorial des enfants juifs exterminés
, coll. succession Sabine Zlatin



Il y a 77 ans, le matin du 6 avril 1944, 44 enfants et 7 éducateurs de la Maison d'Izieu ont été raflés et déportés à Auschwitz, sur ordre de Klaus Barbie, responsable de la Gestapo de Lyon. Sabine et Miron Zlatin, un couple de résistants juifs d’origine polonaise, ont ouvert la Maison d'Izieu pour soustraire des enfants juifs des persécutions antisémites. De mai 1943 à avril 1944, la Maison d'Izieu a accueilli + de 100 enfants juifs. De tous les raflés, seule une adulte, Léa Feldblum, a survécu. Tous les autres furent gazés dès leur arrivée. Sabine Zlatin, absente de la maison le 6 avril 1944 au matin, a témoigné au procès de Klaus Barbie. Celui-ci a été condamné à perpétuité à Lyon en 1987.

Le Mémorial de Caen

#Shoah #Hommage

page2image29930624
Crédits photo :
Maison d'Izieu, mémorial des enfants juifs exterminés
, coll. succession Sabine Zlatin