PÔLE JEAN MOULIN

Chers Amis du Pôle Jean Moulin-réseau MRN, A toutes et tous nos voeux les plus chaleureux pour 2021. L'année qui s'achève fut rude et éprouvante. Une pensée fraternelle pour tous nos amis disparus. Ils resteront chers à notre coeur. Je vous embrasse, Anne FRIANT MENDRES



LEROUX Marcel
Chemin de la Résistance et des Maquis
Mis en ligne sur le site le 29 septembre 2021



Nom du ou des réseaux d'appartenance dans la Résistance :


Renseignements à venir
Source : https://bigouden1944.wordpress.com/2021/09/29/marcel-leroux/
Marcel LEROUX
gb Biographies 29 septembre 2021
Marcel Leroux né le 22/01/1924 à Pont L’Abbé, membre des FFI

Documents transmis par son fils Marcel Leroux

Je vous mets donc copie des photos que j’ai trouvées chez mes parents. De ce que mon père m’a dit ces photos ont été prises sur le « FRONT de LORIENT » donc probablement en juillet 44 c’est à dire avant qu’il suive « son chef « et s’engage « jusqu’à la fin de la guerre ».

Il a alors rejoint le front en Allemagne équipé et nourri par l’armée Américaine, mais probablement en tant que Français car à la maison il y avait aussi un écusson de l’armée Rhin & Danube du Général DELATTRE.
J’ai sa carte FFI (il est sur l’arrière du véhicule chenillé avec un brassard FFI) et au-dessus de leur petite pièce d’artillerie (?)



Visiblement, cette pièce était tractée par le chenillard ?
J’ai toujours entendu que BB voulait dire Bataillon Bigouden mais je ne me rappelle plus la signification du E ? Sur l’arme est aussi peint la devise de Pont l’abbé HEB KEN.
Mon père a dû rejoindre le maquis de LESTREMEC (dont plus de détail m’intéresserai) fin 43 entre autres motivé par les rafles pour le STO.
Mon père est né en 1924, avait donc une vingtaine d’année et faisait donc partie de « la troupe » des sans grade, sans uniforme et sans expérience militaire.

Il a dû rejoindre le maquis pour différentes raisons son âge, ses copains d’école (EPS), ses profs, et aussi par circonstance (STO) mais aussi issu d’une famille rouge, par conviction.

Il a participé à l’action de la baie d’Audierne ou 104 Allemand ont été fait prisonniers et emmené au patronage Laïque de Pont l’Abbé.
Un de ses amis monsieur LE COSSEC (?), qui était plâtrier à Pont- l’Abbé après la guerre avait été blessé par balle durant cette intervention.
Je l’ai entendu parler des FTP, je me rappelle avoir vu Louis LE CORRE, monsieur Yves BERNARD qui a été Déporté et est rentré de déportation avec des séquelles physiques graves.

J’ai connu les LE DREN FTP et du combat de la route de Quimper quand les Allemands quittaient Pont -l’abbé pour Brest semble-t-il ?
Ou le plus jeune des frères Rico LE DREN arrosait le convoi immobilisé au fusil mitrailleur après qu’un tireur Polonais ou Ukrainien (un des deux qui avaient déserté la Wehrmacht) ait abattu le chauffeur du premier camion.
Je l’ai aussi entendu parler du « Capitaine BERNARD » qui était peut-être le chef à LESTEMEC (?) Mais très probablement une référence morale qui l’a marqué.

Il y avait semble-t-il, Lannig LE DILOSQUER, louis DAOULAS (prof technique à Quimper après), monsieur LOUSSOUARN qui a tenu un magasin de chaussure dans la grande rue après.

J’ai aussi entendu des histoires sur monsieur Daniel TRELLU (lieutenant-colonel sans doute auto proclamé) dont le nom au maquis était CHEVALIER.
Et qui avant-guerre habitait devant chez mes grands-parents rue LAMARTINE à pont l’abbé ou ma mère travaillait à partir de 13 ans comme remailleuse pour la famille SIGNOR (Le député après-guerre)

Enfant, j’ai vu deux ou trois fois monsieur TRELLU avec mon père, notamment chez lui à TREGUNC je crois (?).
Je suivais régulièrement mon père aux commémorations de POULGWEN et de LA TORCHE (où il avait participé au déterrage (?) des sacrifiés et torturés dont le récit détaillé ma fortement marqué et hanté pendant des années.)











Photos prises sur la Poche de LORIENT-Devise de PONT-L'ABBÉ