PÔLE JEAN MOULIN

Chers Amis du Pôle Jean Moulin-réseau MRN, A toutes et tous nos voeux les plus chaleureux pour 2021. L'année qui s'achève fut rude et éprouvante. Une pensée fraternelle pour tous nos amis disparus. Ils resteront chers à notre coeur. Je vous embrasse, Anne FRIANT MENDRES



Massacre de Kerihuel en Plumelec
Chemin de la Résistance et des Maquis
Mis en ligne sur le site le 10 février 2021

Stacks Image 26268
A gauche : les miliciens posent devant leurs "trophées"

Source :
https://kristianhamon.blogspot.com/2018/

Documentation sur les responsables du massacre de Kerihuel en Plumelec (Morbihan).

12 juillet 1944 : le maquis de Kerihuel en Plumelec est infiltré par des membres de la milice française du groupe de reconnaissance avancée (Front Aufklärungstruppe 354) dont ZELLER Maurice d'origine alsacienne, ancien officier de la Marine de Brest, engagé en Russie dans la L.V.F..., agent de renseignement de la S.D. (Sicherheitsdient) de Saint-Brieuc, puis de l'Abwehr de Quimper avec GROSS Alfred et MUNOZ François...

L'opération amène à l'arrestation et au massacre du lieutenant S.A.S. MARIENNE Pierre dont la tête avait été mise à prix, avec quatorze paras et F.F.I., ainsi que trois fermiers qui avait trouvé refuge dans les bois. Les miliciens poseront en civil pour la photo.

Le soldat allemand, interprète parlant parfaitement le français, KURTZWEG Karl, se vante d'avoir détecté le maquis.

Sources :

8 décembre 1944 : dossier S.H.D. Vincennes GR 28 P 7 101 535 (12 documents sur 35).

Rapports infligés aux prisonniers et assassinats par les Allemands dans le Morbihan, témoignages, liste de quelques membres du 2è Régiment de formation et de réserve parachutistes (Fallschirmjäger Ersatz und Ausbildungs Regiment 2) commandé par l'Oberst DEFFNER Emile.

Basé à Josselin, le 2è Régiment est muté comme groupe de combat (Kampfgruppe - Kg) dans la poche de Saint-Nazaire jusqu'à sa reddition au 11 mai 1945.

18 décembre 1945 : dossier S.H.D. Vincennes GR 28 P 7 172 (12 documents) par le capitaine de LA VILLEMARQUÉ, commandant le bureau de documentation.

Synthèse sur l'organisation de l'Abwehr en Bretagne – liste mixte d'une quarantaine de membres, principalement français, de la S.D. et de la Wehrmacht, constituant le F.A.T. 354 après le débarquement et son repli vers l'Allemagne.

Coupure de presse non spécifiée et non datée sur le site de HAMON Kristian et que l'on remercie :