PÔLE JEAN MOULIN

Le site de LA MALTIÈRE était un lieu d'exécutions pour 76 Résistants, La fusillade qui marqua le plus l'opinion publique de Rennes et de St-Jacques fut celle du 30 décembre 1942. En ce jour, 25 résistants âgés de 19 à 43 ans furent tués. Consultez la page qui leur est consacrée : LA MALTIÈRE"



Six Pleybennois ont été fusillés le 5 août 1944

Chemin de la Résistance et des Maquis
Mis en ligne sur le site le 8 août 2022

Stacks Image 26305

source : Nathalie Bremaud - 8 août 2022


Petite histoire de cette stèle.

En 1987 une stèle a été érigée à Kerviadec, à l'endroit même où six Pleybennois ont été fusillés, le 5 août 1944, par les Allemands, peu avant la Libération.

Un véhicule de patrouille s'arrête et fait feu; une seule rafale suffit. Il était midi; Yves Jamet, cantonnier, et ses deux fils, Jean et René, âgés de 15 et 13 ans, Jean-Louis Guern, ouvrier agricole, François Martin, carrier, et Yves Le Moal, cultivateur, employés à la récolte de la moisson, rentraient déjeuner.

C'est Yves Jamet, frère de Jean et René, alors maire de Pleyben, qui fit ériger la stèle.

Chaque année, les descendants des six fusillés viennent fleurir le monument qui a été légèrement déplacé, pour la mise à quatre voies de la RN 164.


Stacks Image 26310
Source : https://unprg.fr/2019/08/09/fidele-au-devoir-de-memoire-ud-29/

Le 5 août ,  l’ UNPRG du Finistère  était présente  à la commémoration du 75éme anniversaire des martyrs de Kerviadec  sur la commune de Pleyben . Six hommes pacifiques et innocents froidement abattus par une patrouille allemande. Ces assassinats témoignant de la barbarie nazie ne doivent pas être oubliés,  Tel a été le discours des représentants du Souvenir et de l’UNODEF, présents également à cette cérémonie.

Souvenons nous !
six Pleybennois ont été fusillés, le 5 août 1944, par les Allemands, peu avant la Libération. Un véhicule de patrouille s’arrête et fait feu ; une seule rafale suffit. Il était midi; Yves Jamet, cantonnier, et ses deux fils, Jean et René, âgés de 15 et 13 ans, Jean-Louis Guern, ouvrier agricole, François Martin, carrier, et Yves Le Moal, cultivateur, employés à la récolte de la moisson, rentraient déjeuner

*Notre porte drapeau Émile Guédès – premier à droite de la photo,

Philippe Lefebvre
Président  du secteur de Châteaulin


Made in RapidWeaver